Dans cette page, vous trouverez des informations sur l’haptonomie, sur ses applications et
ses effets physiologiques dans les champs de la périnatalité, de la psychothérapie et des neurosciences :

  • Articles dans la presse 
  • Articles scientifiques
  • Livres sur l’Haptonomie

LA PRESSE EN PARLE :

 

HAPTONOMIE PERINATALE

 

  • « L’haptonomie : Devenir pleinement parents » –  de Denis Peiron, le 27/03/2018

On en parle. La « science de l’Affectivité » peut aider les futurs père et mère à nouer une relation de qualité avec l’enfant avant même sa naissance.

Le futur père berce doucement sa compagne pour l’aider à se détendre. Puis pose la main sur son ventre et, avec une légère pression, appelle le bébé, l’invite à épouser, de l’intérieur, le creux de sa paume. Telle est l’image magique qu’évoque souvent, pour le grand public, l’haptonomie.

Cette « science de l’affectivité », fondée par le chercheur hollandais Frans Veldman, décédé en 2010, peut offrir un précieux accompagnement de l’enfant et de ses parents, avant la naissance, et même après, jusqu’à ce qu’il acquière la marche. 

« L’haptonomie prénatale permet de guider la mère, de l’amener à affiner sa perception de l’enfant et de faire ainsi grandir son sentiment maternel », explique Gaël Hubert, médecin et haptothérapeute.

Elle peut aider l’homme à jouer son rôle de soutien pendant l’accouchement

Elle peut aider à prévenir ou à dépister des difficultés d’attachement au bébé ou une dépression post-partum.

Pratiquée dans le cadre de séances individuelles, l’haptonomie permet aux deux membres du couple de « faire connaissance intimement, autrement que dans le contact amoureux », observe Gaël Hubert. Ce qui, une fois en salle d’accouchement, peut aider l’homme à jouer pleinement son rôle de soutien. Précisément, l’une des forces de l’haptonomie, c’est de constituer une préparation à la parentalité qui donne au père toute sa place.

« La grossesse peut paraître abstraite aux yeux du futur père », commente Pierre, qui avec sa femme a suivi quelques séances avant la naissance d’un de ses enfants. « Entre deux rendez-vous, nous reproduisions à la maison les gestes tout en douceur que nous avions appris. Cela nous a permis de vivre plus intensément cette période, de créer davantage de complicité avec ma femme et le bébé », poursuit-il. 

« Bien plus qu’une préparation à l’accouchement, l’haptonomie offre un éveil de l’enfant in utero, une invitation à entrer en relation avec ses parents, à se manifester, déjà, en tant que sujet », insiste Gaël Hubert.

« Au moins huit séances prénatales » Cette praticienne, qui compte parmi les 200 médecins, sages-femmes ou psychologues formés en France à l’haptonomie, préconise de s’engager dans cette démarche dès le début de la grossesse, pour éveiller très tôt le lien intime avec l’enfant. Elle recommande « au moins huit séances prénatales ».

L’haptothérapeute doit se montrer à l’écoute de chaque couple, déterminer jusqu’à quel point l’homme et la femme sont prêts à s’ouvrir à l’autre, de surcroît en présence d’un tiers, afin de leur proposer des exercices et des gestes adaptés.

Lorsque l’haptonomie est pratiquée par un médecin ou une sage-femme dans le cadre des séances de préparation à l’accouchement, les visites peuvent être en partie remboursées. Mais pour un rendez-vous de quarante-cinq minutes à une heure, les prix sont généralement entre 50 et 100 €.

Denis Peiron, in La Croix.com

https://www.la-croix.com/Famille/Lhaptonomie-devenir-pleinement-parents-2018-03-27-1200927082

 

  • L’haptonomie pour se sentir père

http://www.magicmaman.com/,l-haptonomie-pour-se-sentir-pere,57,1767968.asp

 

  • Avec l’haptonomie, entrer en relation avec son bébé in utero

https://www.famillechretienne.fr/famille-education/parents/avec-l-haptonomie-entrer-en-relation-avec-son-bebe-in-utero-224720

 

  • Mon expérience de l’haptonomie, ce que je retiens de cette incroyable …

https://www.neufmois.fr/la-communaute/experience-de-lhaptonomie-retiens-de-cette-incroyable-preparation-a-laccouchement

 

  • « L’haptonomie », par Dominique Décant-Paoli – 21 Nov. 2010 – L’accompagnement pré- et postnatal haptonomique des parents et de leur enfant « Applications de l’haptonomie » In, En Terre d’Enfance
« L’haptonomie ne peut en aucun cas être comparé aux préparations à l’accouchement, puisque son projet est beaucoup plus vaste. Il s’agit d’un accompagnement de la parentalité qui commence tôt dans la grossesse (voire avant la conception dans certains cas) et se termine quand l’enfant se met debout et marche.
[…]
Cet accompagnement favorise le développement des liens affectifs entre le père, la mère et l’enfant en leur permettant de vivre une relation de tendresse dès le giron maternel. Il permet à l’enfant d’acquérir très tôt une sécurité de base, source d’autonomie, de capacité à communiquer et de confiance en lui et en son entourage.
[…]
La présence du père au cours de cet accompagnement pré- et postnatal est essentielle, parce qu’il prend sans retard la place dans la relation triangulaire, au plus grand bénéfice des trois membres de la triade.
Si le père, bien que disponible durant la grossesse, ne souhaite pas cet accompagnement, il faut renoncer à le faire sans lui. Cela pourrait être néfaste pour l’avenir de la relation entre le père et l’enfant, voire pour celle du couple et  de la famille. L’haptonomie implique toujours une éthique du respect.
Par contre, si l’accompagnement, souhaité par le père, ne peut être conduit en présence du père, parti ou décédé, la mère et l’enfant peuvent et doivent être accompagnés par une personne proche de la mère.
[…]
Il n’est pas pensable, du point de vue de l’éthique haptonomique, de prendre un contact affectif avec un enfant dans le giron maternel si la mère n’y participe pas et ne se sent pas elle-même présente, accueillie et confirmée.
[…]
Grâce à ces contacts, l’enfant reçoit une confirmation affective, essentielle pour son développement, et, par ses réponses, il confirme à son tour ses parentsC’est donc toute la triade qui est transformée par cette dynamique.
Le sentiment de bien-être, d’entièreté que vit la mère dans ce contact affectif avec le père et son enfant, change son tonus musculaire et ligamentaire de façon très spécifique, il devient beaucoup plus souple.
[…]
On observe également une modification des sécrétions hormonales (endorphines et cortisol). Il y a ainsi moins de contractions pendant la grossesse et cela favorise le portage harmonieux du bébé. Son positionnement dans le giron s’en trouve ainsi amélioré. […]
Ils ont découvert qu’il était capable de prendre des initiatives et d’amorcer le mouvement de leurs échanges au cours de leurs rencontres réitérées. Tout cela les aide à faciliter et raccourcir le temps de sa descente dans la filière génitale et, loin d’être « expulsé » comme un corps étranger à la naissance, il « se fait naître » avec le soutien de ses parents.
[…]
L’accompagnement haptonomique représente pour certaines femmes la première occasion de découvrir la profonde sécurité que donne ce « sentiment de base » que procure le vécu du giron. Elles découvrent ainsi, lors du cheminement de l’enfant, qu’elles accompagnent dans une communication affective (prélogique et prérationnelle) et qu’elles ne l’abandonnent pas, même au plus fort de la douleur.
[…]
Même si l’accouchement se révèle plus médicalisé que prévu, même si une césarienne s’impose, l’enfant se sent soutenu et non abandonné dans la solitude pour naître. Quand le lien a été structuré ainsi, dans la triade et la sécurité affective, le détachement de la mère et de l’enfant et l’entrée dans le maternage se font plus facilement.
[…]
Pour bien comprendre l’effet libérateur de cette relation affective, sécurisante, qui ouvre le sentiment, lequel ouvre le chemin psychophysiologique de la naissance, il faut donc la placer dans un tout autre cadre que celui d’une préparation à la naissance ou d’une technique de plus, comprenant des exercices.
[…]
Lors des grossesses difficilesl’accompagnement haptonomique se révèle très précieux et soutenant pour les parents et l’enfant. En plus de permettre le développement le plus favorable du potentiel de croissance du bébé, quelle que soit sa pathologie, dans la sécurité du lien avec ses parents, il devient thérapique et même psychothérapique. Ainsi le vécu des parents lors des annonces de malformations, lors des menaces d’accouchement prématuré, etc, s’en trouve totalement transformé.
[…]
On dispose de nos jours, d’une médecine fœtale très sophistiquée. Il n’est pas paradoxal, contrairement à ce qu’on pourrait croire, de concevoir un travail d’équipe entre ces praticiens et les haptothérapeutes. Quand cela se fait, dans le respect mutuel et dans le souci d’accompagner au mieux parents et enfants, on découvre alors une synergie étonnante entre l’efficacité technique mise en œuvre avec humanité et l’accompagnement affectif. Loin de se combattre,l’Affectif et l’Effectif deviennent complémentaires.

In En Terre d’Enfance de Dominique Décant-Paoli


PSYCHOTHERAPIE SUR BASE HAPTONOMIQUE 

 

 

  • La rencontre haptonomique en psychothérapieChristine Chapuis – 03/01/2018

Frans Veldman – fondateur de l’haptonomie a développé sa pratique après des moments tragiques liée à la Seconde Guerre mondiale.

S’étant trouvé confronté à la souffrance humaine, il n’a eu de cesse, toute sa vie, de réfléchir et de développer l’haptonomie pour faire croître les facultés affectives humaines. Cette expérience pleinement humaine de proximité affective l’a conduit à s’ouvrir aux facultés de tendresse, de douceur et d’amour contenant dans les moments les plus difficiles de sa vie, mais aussi tout au long de sa vie et du développement de l’être humain jusqu’à sa finitude. L’haptonomie est définie comme la Science de l’Affectivité.

L’Affectif est Un toujours Vivant, toujours Présent.

En favorisant le déploiement de la sécurité de base, l’approche haptonomique permet de se sentir pleinement humain, ancré, vivant, accompli et intégré. En effet, les trois aspects de la personne (psychisme, affectivité et somatique) sont pleinement intégrés, ensemble.

La qualité de présence dans le contact haptonomique plein de bienveillance, d’humilité, favorise l’élan vital et la complétude dans l’expression de la vie en soi et dans le lien à l’autre



ARTICLES SCIENTIFIQUES :

 

 

  • Incidence de l’approche affectivo-confirmante sur le vécu de la douleur et sur les neuroransmetteurs spécifiques – in Présence Haptonomique N°2 – Oct. 1990

 

 


Accès Professionnels de la santé :

Retrouvez tous les articles scientifiques et les dernières recherches dans votre Espace Professionnel.


LIVRES SUR L’HAPTONOMIE :

  • « Haptonomie, Science de l’Affectivité » Frans VELDMAN – PUF 1989 ; régulièrement réédité
  • « Haptonomie, Amour et Raison » Frans VELDMAN – PUF 2004
  • « Le Défi de la Vie » Frans VELDMAN 2005
  • « Adesse AnimoL’Etre-percevant-empathique-happerceptif » Frans VELDMAN 2011
  • « L’Haptonomie » Dominique DECANT – Collection Que sais-je ? – PUF 2002
  • « L’univers affectif » Jean-Louis REVARDEL – PUF 2003
  • « Comprendre l’haptonomie » Jean-Louis REVARDEL – PUF 2007
  • « Haptonomie et Psychothérapie » – Jean-Louis REVARDEL – PUF 2014
  • « Dictionnaire de l’Haptonomie » Frans VELDMAN et André SOLER – 2010
  • « Présence Haptonomique » – Revues apériodiques Congrès CIRDH


AUDIO : 

 

  • L’haptonomie périnataleCatherine Dolto Tolitch – Gallimard – 1999 – CD – 60 min.

«On sait bien qu’il y a des gestes qui parlent comme il y a des mots qui touchent et tous ces registres s’interpénètrent complètement, souvent à notre insu.» Catherine Dolto-Tolitch.

Présentation de l’haptonomie périnatale, ses effets et ses bienfaits pour l’humain dans toutes ses potentialités.

 


Christine Chapuis – Cabinet Haptonomie Angers

7 rue des Bosselés, St Sylvain d’Anjou – 49480 VERRIERES EN ANJOU – ANGERS

Horaires :

Consultations sur RDV : 02 41 27 39 14

Mardi : 08:00 – 18:00
Mercredi : 08:00 – 12:00
Jeudi : 08:00 – 16:00
Vendredi : 08:00 – 18:00
Samedi : 09:00 – 12:00